Sieste réparatrice : Comment faire ?

sieste-reparatrice
FormeLeave a Comment on Sieste réparatrice : Comment faire ?

Sieste réparatrice : Comment faire ?

Avoir un bon sommeil est une condition indispensable pour pouvoir profiter au maximum de nos journée. Une petite sieste réparatrice peut des fois aider notre corps à combler notre dette de sommeil de la nuit.

Retrouvez dans cet article tous les avantages et intérêts de la sieste et les recommandations pour que vos siestes soient efficaces.

Intérêt d’une sieste réparatrice

La sieste : Un besoin vital pas toujours reconnu

Bien dormir est indispensable pour une journée réussie. C’est là que notre organisme récupère l’énergie dont il a besoin pour redémarrer une nouvelle journée.

Les personnes ayant lu cet article, ont aussi aimé : « Comment bien dormir et être en forme ? »

sieste-pour-energie

Or souvent, cela ne suffit pas à notre corps.

Malheureusement, en France, la sieste reste encore trop peu reconnue. Les enfants dès 5 ans sont sommés de grandir et de ne plus faire la sieste.

Dans le milieu professionnel, c’est pire. Les salariés disposent de très peu de salles de repos pour faire une coupure de mi-journée.

D’ailleurs, la sieste y est plutôt assimilée à de la paresse ou à un manque d’énergie.

Et on préfère carburer au café ou au thé toute la journée.

Pourtant de nombreuses études scientifiques prouvent que la sieste permet un meilleur équilibre de notre organisme, même pour les travailleurs.

En effet, notre corps suit le rythme circadien. Il s’agit de l’horloge interne de notre corps, calée sur un format de 24h. Or, si nous ressentons un creux de vigilance après le repas du midi, c’est justement en réponse à ces phénomes de cycles.

Aussi, la sieste vient naturellement répondre à ce besoin.

Les nombreux bienfaits de la sieste

cerveau

Bien évidemment, une sieste permet à nos cellules de se régénérer et d’augmenter notre niveau de forme au quotidien. Mais pas que.

Il a été prouvé scientifiquement que la sieste permet d’augmenter nos capacités cognitives et nos performances globales.

Elle nous rend plus productif, booste notre concentration, et améliore nos capacités de mémorisation.

De plus, véritable fonction antistress, elle libère notre créativité, diminue nos sautes d’humeur et améliore notre sensation de bien-être.

Certaines études prouvent même que les adeptes de la siestes ont moins d’accidents cardio-vasculaires que la moyenne des Français.

La sieste est un véritable bienfait pour notre santé.

Elle est à consommer sans modération. Attention tout de même à respecter certaines règles et précautions pour pouvoir bénéficier de tous ses avantages.

Conseils pour bénéficier d’une sieste réparatrice

La sieste : un véritable apprentissage 😉

champion

Faire la sieste – pour qu’elle soit réellement réparatrice – ça s’apprend 😉 En effet, cela demande un petit effort à votre organisme pour intégrer un nouveau processus, et pouvoir profiter de tous ses bénéfices.

Aussi, permettez vous de faire la sieste tous les jours.

En étant régulier dans votre pratique, vous constaterez une nette amélioration dans votre quotidien.

Comptez entre une semaine à 10 jours pour être un vrai champion de la sieste 😉

Essayer aussi de garder le même lieu, les mêmes rituels, les mêmes gestes afin de conditionner votre cerveau à ce qu’il doit faire… à savoir dormir et profiter 😉

La durée et l’horaire de votre petit « somme »

sieste-reparatrice-reveil

Tous les spécialistes s’accordent à dire que pour être efficience, une sieste réparatrice ne doit pas dépasser les 20 minutes.

Cela peut paraître court. Mais, passé ce délai, notre cerveau passe dans une phase de sommeil plus profond. Cela rendra notre réveil beaucoup plus difficile. Effets vaseux, fatigue, mauvaise humeur et maux de tête peuvent alors accompagner votre retour à la réalité. Pas très agréable 😉

Vous rêvez d’une longue sieste de plusieurs heures pour dormir en pleine journée? Désolée, mais il vaut mieux éviter. 20 minutes et pas plus.

Autre élément primordial : L’heure de votre sieste. Pour répondre à un petit pic de fatigue que notre organisme connaît en milieu de journée, vous devez faire votre sieste après votre déjeuner. Cela évitera également de perturber votre sommeil de la nuit. D’ailleurs, le mot « sieste » vient du latin « sexta », qui se traduit par « la sixième heure du jour ».

Aussi, l’horaire idéal de la sieste se situe entre 12h et 15h.

Ne vous forcez pas. Ecoutez votre corps pour sentir à quel moment, vous piquez du nez et vous avez besoin de plonger dans les bras de morphée.

L’environnement nécessaire pour une bonne sieste réparatrice

Pour optimiser son temps de repos, il faut porter une attention particulière à l’endroit et aux conditions de votre sieste.

En effet, notre organisme doit pouvoir se détendre et s’apaiser pour s’endormir. Les battements de notre cœur ralentissent, notre respiration se fait plus lente. Aussi il faut pouvoir s’extraire de toutes stimulations environnantes, pour faire de note sieste un vrai moment relaxant.

Choisissez un endroit loin du bruit et confortable pour pouvoir vous reposer.

Isolez-vous. Mettez des boules quies et un bandeau oculaire si cela peut vous aider.

sieste-reparatrice-lieu-apaisant

Au niveau de la luminosité, essayez de trouver une pièce sombre: tirer les rideaux, pousser les volets sans pour autant être dans le noir complet. Ainsi, vous éviterez d’envoyer de mauvais signaux à votre corps qui pourrait croire que vous êtes en pleine nuit.

Il va de soi que pour une bonne sieste, vous devez vous déconnecter : appels sur messagerie, téléphone éteint ou en mode avion, écran d’ordinateur en veille.

Les personnes ayant lu cet article, ont aussi aimé : Mes trois supers astuces pour une rentrée réussie

Mise en place d’une sieste

Une fois l’emplacement choisi, mettez vous à l’aise.

Enlever vos chaussures, enlever le bouton de votre pantalon, desserrer votre ceinture et votre cravate. Pensez aussi à vous couvrir à l’aide d’un plaid ou d’une couverture (la température de votre corps va diminuer pendant votre repos).

sieste-reparatrice-bailler

Personnellement je préfère la position allongée. J’obtiens une meilleure sensation de repos. Mais vous pouvez très bien faire une sieste assis sur un canapé ou un fauteuil. Si vous êtes au travail, vous pouvez vous mettre sur votre chaise et poser votre la tête sur vos bras croisés sur votre bureau.

A noter que certains déconseillent de se mettre dans son lit avec afin d’éviter d’envoyer à notre inconscient le signal du sommeil de la nuit. Pour ma part, en laissant la lumière tamisée, je n’ai jamais rencontré ce problème.

Ensuite, vous n’avez plus qu’à détendre votre nuque et votre dos, clignez des paupières quelques fois, baillez, et fermez les yeux.

Si malgré ça le sommeil ne vient pas

La sieste , c’est comme la méditation. Plus vous vous dites, « c’est quand que je dors », moins vous y arriverez 😉

sieste-reparatrice-environnement-calme

Aussi ne vous mettez pas la pression.

Pour vous aider à plonger dans le sommeil, étirez-vous puis détendez -vous. Respirer profondément. Sentez la chaleur, la pesanteur de votre corps. Essayez de débrancher vos pensées.

Décompressez. C’est un moment que vous vous 🙂

Vous pouvez commencer par écouter de la musique douce. Pour ma part, j’adore cette musique relaxante pour m’endormir.

N’hésitez pas aussi à vous initier à la pratique de la méditation, du yoga, de la sophrologie, ou du qi gong. Cela peut vous aider à entrer plus facilement dans des phases de repos et de détente.

Les personnes ayant lu cet article, ont aussi aimé : « comment méditer ? Bienfaits et conseils pratiques »

Malgré tous vos efforts, le sommeil ne vient toujours pas ? Soyez satisfait d’avoir quand même fait bénéficier à votre corps d’un temps de repos.

Le réveil : une étape clef

sieste-reparatrice-reveil-en-douceur

Il peut être des fois difficile de s’extirper de ce temps volé.

Aussi, il est primordial de s’assurer d’un réveil tout en douceur pour optimiser tous les bienfaits de cette coupure.

Bannissez toutes les sonneries d’alarme tonitruantes de votre téléphone. Choisissez plutôt une musique calme et douce, pour prolonger les ondes relaxantes produites durant votre sommeil.

N’ouvrez pas les yeux immédiatement. Laissez à votre corps le temps nécessaire.

Reprenez contact avec votre environnement : percevez les bruits qui vous entourent, le contact de votre corps avec le support sur lequel vous êtes. Puis remuez doucement vos pieds, vos mains… et quand vous êtes prêt, étirez-vous baillez et ouvrez les yeux.

Ca y est vous êtes reposé et en forme pour la seconde partie de votre journée 🙂

Et si cela ne suffit pas ?

medecin

Si vous avez passé une mauvaise nuit, voire une nuit blanche et manquez de sommeil, ne luttez pas toute la journée. Accordez-vous exceptionnellement une sieste de 1h30 ou 3h maximum.

Pour respecter notre rythme biologique, nous ne devons jamais couper un cycle de sommeil, qui dure 1h30 en moyenne, en plein milieu.

Toujours dans le même créneau horaire, et sans dépasser les 17h.

Si malgré vos efforts de tentatives de siestes réparatrices, vous continuez à ressentir une fatigue tout au long de la journée, n’hésitez pas à consulter un médecin. Il existe même des somnologues, médecins spécialistes en troubles du sommeil, comme les insomnies ou somnolences.

Les personnes ayant lu cet article, ont aussi aimé : Comment être en super forme ?

Sieste réparatrice : Ce qu’il faut retenir

La sieste n’est pas assez reconnue en France, mais c’est bon pour la santé. Les pays orientaux et les animaux l’ont bien compris 😉

– Pour être bienfaisante, une sieste ne doit pas durer plus de 20 minutes afin de rester dans un cycle de sommeil léger. Afin de respecter notre horloge biologique, elle doit se faire après l’heure du repas de midi.

– La sieste réparatrice est un véritable « art » 😉 qui demande un entraînement et des rituels à suivre pour être efficace.

sieste-reparatrice-chat

– Voici les critères à suivre pour une sieste optimale : lieu calme et sombre, se mettre à l’aise pour mieux se détendre, en position assise ou horizontale, et un réveil en douceur.
Toutes ces habitudes vous permettront de pouvoir bénéficier de tous les mérites d’une bonne sieste réparatrice.

– La siestes a de nombreuses vertus : amélioration de notre système cérébral et de notre concentration. Elle réduit le stress et nous permet de bénéficier d’un regain d’énergie, et ainsi être plus productif.

– La sieste doit rester avant tout un moment de plaisir, une pause au milieu de nos vies souvent agitées 🙂

J’espère que cet article vous a été profitable. Laissez en commentaire vos astuces pour faire une bonne sieste et le créneau horaire qui est le vôtre. A très vite !

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à la partager :)

Laisser un commentaire

Back To Top