Je suis débordé. Comment faire ?

je-suis-deborde
Organisation8 commentaires sur Je suis débordé. Comment faire ?

Je suis débordé. Comment faire ?

Devant votre to-do-list, vous dites parfois : « je suis débordé » ? Vous sentez les effets des vacances bien loin derrière vous… Votre bronzage a quasiment disparu 😉 et vous vous faites des nœuds à la tête tellement vous avez de choses à faire… Voici mes conseils et astuces pour réussir tout ce qui est important pour vous en restant Zen :-).

Allez à l’essentiel

Pour commencer, il est indispensable de faire sa liste de chose à faire 😉

Les lecteurs ayant consulter cet article, ont aussi été intéressés par celui-ci : Mes 3 supers astuces pour une rentrée réussie

Une fois cette liste établie, demandez vous, ce qui est vraiment important?

Il y a de fortes chances que vous me répondiez “tout” 😉 Oui, en effet – au sinon vous ne les auriez pas écrites 😉 Mais seulement de prime abord… Réfléchissez à LA chose primordiale. N’oubliez pas le « je suis débordé » 😉 Pour vous aider à répondre, demandez-vous si vous  n’aviez la possibilité de n’en accomplir qu’une seule aujourd’hui, laquelle feriez-vous ? 

Par exemple, sur ma liste, j’avais : 

  • Organiser l’anniversaire de ma fille : le gâteau, les cadeaux, et la décoration “Licorne” – les licornes ont réussi à supplanter depuis peu la reine des neiges 😉
  • Faire les courses pour la semaine
  • Organiser un dîner à la maison + trouver un cadeau pour fêter le départ d’un couple d’amis

L’anniversaire de ma fille est bien sûr mon choix prioritaire 🙂 (Pour rappel, un seul choix est possible)

Et comment faire pour le reste?

Et bien, on a mangé un peu plus de pâtes et de riz cette semaine 😉 J’en ai aussi profité pour vider le congélateur… Et nous avons invité nos amis au restaurant pour fêter leur départ (repas / cadeau 2 en 1 😉 Ils étaient ravis et nous aussi. En plus, cela m’a changée des pâtes/riz de la semaine 😉 Et voilà le travail 🙂

Vous allez me dire, c’est pas très bien quand même, cela aurait été mieux de faire de vrais repas complets et équilibrés et de recevoir nos amis à la maison. Oui, peut-être… Mais en théorie seulement ! 

Pour ma part, cela m’a libéré du temps et de la tranquillité d’esprit – et cela n’a pas de prix 🙂

J’ai passé plus de temps à jouer avec mes enfants. J’étais ravie et eux aussi 🙂

Le vrai bonheur 🙂

Tentez l’expérience, et vous me direz si – à part toutes ces règles que nous nous imposons à nous-même, cela a réellement gêné quelqu’un ? 😉

Bien évidemment, même si nous essayons de supprimer certaines tâches, certaines restent obligatoires Pour ce faire, nous avons une nouvelle astuce pour nous simplifier la vie et être zen 🙂


Quand vous pensez « je suis débordé », pensez « Pareto »

Pareto, c’est quoi ?

Elément indispensable pour gagner en efficacité : Pareto ! Petit tour dans mes cours d’économie à la fac…. ça date à peine ou presque …  😉 – La loi de Pareto ou du 80/20, cela vous dit quelque chose ? 

Il s’agit d’une loi selon laquelle on estime qu’en moyenne 80 % des effets sont le produit de 20 % des causes. 

Par exemple : 

  • 20% des produits réalisent 80 % des ventes d’une entreprise
  • 20% des clients réalisent 80 % du Chiffre d’affaires etc… 

Vous vous demandez quel rapport avec nous ? 😉 

Ce qui est magique avec la loi de Pareto, c’est que cela fonctionne pour tout ! 🙂 Cette loi à changé ma vie ! 🙂 

Comment on applique Pareto pour ne plus être débordé ?

Nous avons dû repeindre les portes de notre appartement – cela fait plusieurs années que c’est au programme, et là, ce n’était plus possible de repousser l’échéance 😉 

Pour la première porte, j’ai consciencieusement mis du journal par-terre, puis les scotchs de protection tout autour du bâti, démonté la poignée pour ne pas la salir, dégagé les angles, fait une couche, puis une deuxième… pour enfin enlever toutes les protections et remettre la poignée. 

Bref, cela m’a pris 2 heures pour peindre une seule porte ! Il y en a 10 chez moi !! J’ai fait le calcul, et me suis dit que cela n’allait pas être possible ! … 😉

Du coup, j’ai pensé à Pareto et j’ai revu ma technique : arrêt du scotch de protection – je faisais attention à ne pas dépasser et quand c’était le cas, hop un petit coup de chiffon humide 😉 idem pour le sol : plus de journaux de protection. J’ai abandonné le démontage des serrures et arrêté de dégager les angles pour chaque moulure – je l’ai juste fait pour le pourtour afin de ne pas déborder sur le mur… et au final, la différence entre une ou deux couches de peinture étaient si faible, que toutes mes autres portes n’ont eu qu’un seule couche de peinture… exceptée celle en plein soleil – cela se voyait trop… mais chut… 😉 Et voilà comment mon atelier peinture de portes est passé de 20h en prévisionnel à seulement 5h… pour un résultat quasiment équivalent… parfait !

« Je suis débordé » ne fera plus partie de votre vocabulaire 🙂

Bilan

Merci Pareto ! Un pur délice !! 🙂

Il s’agit bien sûr d’un principe général mais gardez cette idée en tête : bien souvent, nous en faisons beaucoup trop, pour un résultat dont la différence ne justifie pas tant d’efforts. 

Essayez et vous me direz 🙂 Cela pourrait vous faire économiser beaucoup de temps et d’énergie ! Et ainsi profiter des moments libérés pour soi. A nous la liberté et le bonheur 😉 et Adieu le sentiment du « je suis débordé »

Voilà, j’espère que toutes ces astuces pourront vous simplifier votre quotidien 🙂

Je vous dis à très vite 🙂 et comme toujours, n’hésitez pas à me laisser vos commentaires 🙂

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à la partager :)

8 thoughts on “Je suis débordé. Comment faire ?

  1. Hello Audrey,
    pas mal ton idée d’utiliser la loi de pareto pour éviter d’être débordé 😁.
    Imparfait vaut mieux que pas fait !

  2. Aïe, aïe, aïe. Là ça fait mal, même très mal parce que je suis débordée mais que je n’arrive pas à inviter Pareto dans mon travail… Bon en réfléchissant bien, un petit peu quand même ! Merci Audrey de me relancer dans ce travail à faire sur moi 🙂

    1. Bonjour Christine, Je suis ravie si cet article a pu t’aider. Surtout ne te mets pas la pression 😉 En termes de changement un pas apres l’autre reste toujours la meilleure des méthodes 🙂

  3. Prendre du recul sur ce qui est vraiment important est sans doute une des choses les plus dures à faire dans nos vies modernes… On ne se rend même plus compte des vraies priorités tellement tout prend une place démesurée (travail, volonté de s’accomplir, temps pour soi…). Outre la famille qui passe (comme pour vous) immédiatement en première position… il faut en permanence faire des choix et ce n’est pas facile du tout. Merci pour votre réflexion personnelle !

    1. Merci à toi Nicolas pour ton commentaire. Nos sociétés modernes ne nous aident pas en effet ^^ Il faut réussir à s’affranchir de tous ca et se créer notre propre bulle et objectifs. A très vite 🙂

  4. Quand on prend conscience que beaucoup de nos actions n’apportent que très peu de bénéfices, ça change la vie, je confirme ! J’ajouterais qu’en se libérant des injonctions sociales, on gagne encore 😊. Par exemple, je ne repasse plus ou presque, et ça me permet de me dégager un peu de temps pour moi 🙏

    1. Hello Chloé,
      Tu as raison : il ne faut surtout pas repasser sur quelque chose que nous avons déjà accompli. Au sinon on ne s’en sort jamais 🙂 Se libérer des injonctions fait partie d’un véritable travail à mener sur soi mais tellement libérateur quand on y arrive 🙂 Bravo à toi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top