Aliments anti fatigue : Les 5 pièges à éviter

aliment anti fatigue
FormeLeave a Comment on Aliments anti fatigue : Les 5 pièges à éviter

Aliments anti fatigue : Les 5 pièges à éviter

On l’oublie trop souvent, mais les aliments que nous mangeons peuvent devenir nos meilleurs remèdes « anti fatigue ».

D’après l’INSERM – Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale, les études scientifiques prouvent un lien étroit entre santé et nutrition.

Certains principes peuvent vous paraître évident. D’autres risquent de vous surprendre. Et en plus c’est simple à mettre en place, naturel pour notre corps et économique 🙂 Je vous explique tout dans cet article. Alors, suivez le guide 🙂

Faux aliments anti fatigue : Le sucre – #1

Avez vous déjà vécu ce genre de situation ? Vous êtes au bureau. Il est 16h, vous êtes épuisé car votre enfant est malade et vous n’avez pas dormi de la nuit. Et là, votre patron arrive avec un dossier méga urgentissime à traiter… avant de partir, bien entendu. lol. Sinon cela ne serait pas drôle 😉 Alors que vous, vous n’avez qu’une envie : Dormir!! Classiquement, je me disais : »Mais comment je vais faire avec cette fatigue? et Toutes ces choses à faire? »

Aussi, en cas de petits ou gros coups de barre – j’avais une très bonne tendance à me jeter sur tout ce qui pouvait être sucré : gâteaux, chocolat, …

Le sucre, le faux aliment anti fatigue


En plus d’une sensation de réconfort, le sucre me permettait de ressentir un effet immédiat anti fatigue, en me dynamisant. Ceci est dû au sucre rapide (glucose) qui a un véritable effet coup de booste sur le corps. Le problème est que cela ne dure pas ! Notre corps devant produire de l’insuline en grosse quantité pour gérer tout ce sucre, en élimine les effets boostant.


Le glucose (sucre) est un faux ami : il donne une sensation d’aliment anti fatigue dans un premier temps, mais à terme, il épuise notre corps.

En effet, notre organisme souhaitant prolonger cet effet boostant, réclame des doses supplémentaires.

C’est ainsi qu’au bout de 20 minutes, il faut reprendre une « dose » de sucre pour retrouver de l’énergie, sous peine de voir sa fatigue se décupler… Ceci est un cercle vicieux qui a la longue fatigue énormément notre organisme. Le sucre est donc un aliment qui fatigue notre organisme et donc à supprimer le plus possible.

Aliments anti fatigue, allié de notre corps : le cuit – #2

Le cuit : aliment anti fatigue
Adoptez une alimentation basée sur le cuit pour retrouver d’avantage de vitalité

En période de grande fatigue, il est très important de manger au maximum des aliments cuits. Ceci pourrait nous paraître étonnant, mais notre organisme n’aime pas les aliments crus. En effet, ils lui sont très difficile à digérer, et lui demande donc un surcroît d’effort pour arriver à l’assimiler.

Si vous raffolez de salades ou autres crudités, prenez-les plutôt en début de repas et veillez à bien les mastiquer (minimum 20 fois).

Ceci facilite le travail de digestion de votre estomac. De même, ne faites pas un repas uniquement composé de crudités. Prenez un plat chaud (et donc cuit) après, composés selon vos goûts de protéines, féculents, légumineuses, et/ou légumes cuits…

Les fruits : attention aux « faux » aliments anti fatigue – #3

Oui je sais, depuis tout petit, on nous répète les fruits sont bons pour la santé 🙂 C’est vrai. Mais à certaines conditions seulement.

Les fruits doivent être le plus éloignés possible des repas. Ils faut les consommer a jeun le matin au réveil ou au goûter.

En effet, les fruits sont essentiellement composés de fructoses (sucres rapides) et perturbent véritablement notre digestion – et donc fatigue notre corps – notamment, si on les prend à la fin d’un repas, en dessert, comme il est souvent coutume de le faire.

Qu’en est il du gluten ? aliment anti fatigue ou non ? #4

Plus les aliments sont riches en glutens, plus ils sont difficiles à digérer et source de fatigue pour notre corps. Le pain – notamment le pain à base de blé raffiné (farine blanche) – la baguette classique, est très indigeste pour notre organisme. Cela vient de l’essence même du gluten : Le gluten est une sorte de colle -« glue »- qui forme des amas dans notre estomac et lui demande un surplus d’effort à la digestion.

Le gluten, aliment qui fatigue votre corps
Préférez les pains à la farines complètes que la baguette traditionnelle

Je vois d’ici vos yeux : cela veut dire qu’il ne faut plus manger de pain ou de gâteaux ? Si mais là encore préférez les au gouter à distance des repas. Et pas tous les jours 😉 Vous l’avez compris 🙂

Et le lactose ? #5

le lactose, aliment qui fatigue votre corps
Limitez au maximum vos apports en lait de vache

Les produits laitiers et particulièrement ceux issus de la vache sont très difficiles à digérer pour note organisme. Aussi, il peine à les assimiler, et là encore épuise notre corps. Je ne dis qu’il faille totalement les supprimer. Juste garder à l’esprit qu’il faut en prendre en quantités limitées et si possible les remplacer par le lait de chèvre. Pour les personnes trouvant le goût du chèvre beaucoup trop prononcé, vous pouvez le remplacer par du lait de brebis, beaucoup plus doux (idem pour les yaourts).

Vous pouvez aussi essayer les laits végétaux d’oléagineux type amande, noisette…. beaucoup plus digestes pour notre organisme.

Et du coup, on mange quoi ? 😉

Tout le reste 🙂 ceci inclus :

  • les protéines : œufs, viande blanche de préférence (limiter la viande rouge à 1 fois par semaine si possible), poisson, crustacés cuits
  • les féculents : riz, quinoa, pomme de terre, … Si vous adorez les pâtes, prenez en semi-complètes et une fois par semaine
  • les légumineuses : lentilles vertes ou corail, pois chiches, petits pois, flageolets,
  • et bien entendu toutes les variétés de légumes et de soupes à volonté : courgettes, poireaux, courge, potiron, carottes, céleris, aubergines, …

Au bout de combien de temps les aliments anti fatigue font effet ?

Les aliments anti fatigue sont de véritables bienfaits sur notre organisme. Ils peuvent avoir un réel impact sur notre niveau de forme et de vitalité.
Bien évidemment, plus vous suivez ces principes de manière rigoureuse, plus les résultats seront rapides et importants.

Pour ma part, j’étais un plein burn-out, et mon changement d’alimentation a eu des effets magiques sur moi. Je l’ai suivi 85% du temps et en trois semaine, j’ai vu des effets prodigieux au niveau de mon énergie.

Même si j’avoue que cela peut paraître relativement contraignant à première vue, le jeu en valait largement la chandelle et je ne regrette pas de m’y être lancée 🙂

Forme grâce aux aliments anti fatigue
Retrouvez forme et vitalité en 3 semaines seulement grâce à votre alimentation

Le plus difficile sont les huit premiers jours, lorsque notre corps ressent des manques, notamment au niveau du sucre.

A noter, que vous pouvez suivre ces recommandations uniquement sous forme de cure en prévention (l’idéal) ou suite à un gros coup de fatigue ou maladie. Après il suffit simplement de réintégrer certains aliments et d‘observer les réactions de votre corps. Si on prend le temps de l’écouter, notre corps est le meilleur de nos conseillers – au moins il nous connaît parfaitement et on ne peut pas lui mentir 😉

J’espère que cet article vous à plu. N’hésitez pas à me laisser vos commentaires. A très vite.

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à la partager :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top